Chapelière contre vents et marées

Publié par Justine Geisler le mardi 12 janvier 2016 à 14:21


La 14ème édition de la GURP TT, 5ème manche du Championnat de France des Sables Drag’on, a tenu toutes ses promesses malgré des conditions météo difficiles. Amputée d’une heure (2 heures contre 3 heures initialement prévues) en raison des vents violents qui ont accéléré la remontée de la marée, la course Motos a été remportée par Camille Chapelière (Yamaha). Le pilote normand, âgé de 21 ans, a pris la tête de la course au bout d’une heure et a résisté aux retours de Jean-Claude Moussé (Yamaha) et Daymond Martens (Yamaha).

camchap2

Il conforte ainsi sa place de leader du classement général. Il abordera la dernière manche, l’Enduropale du Touquet à la fin du mois, avec 23 points d’avance sur son premier poursuivant, le Belge Axel Van de Sande (Yamaha), 5ème à Grayan-et-L’Hôpital. Damien Prevot (KTM) termine 4ème. Tom Pagès (Yamaha) finit 14ème.

Miot s’impose, Sot devra patienter
Dans les catégories jeunes, Maxime Sot (Yamaha), leader du classement général Juniors, a accentué son avance en s’imposant pour la 3ème fois de la saison. Il devra néanmoins attendre l’Enduropale pour être sacré Champion de France car il lui manque 7 points. Chez les Espoirs, Mathéo Miot (Kawasaki, 85cc) remporte sa première victoire de la saison. Il devance Alexis Collignon (Honda, 150cc), qui a remporté les 4 premières épreuves.

Nouveau vainqueur chez les Quads
Antoine Cheurlin (Yamaha) remporte sa première victoire cette saison. Le pilote champenois s’impose au terme d’une course également écourtée d’une demi-heure en raison des vents violents. Jérémie Warnia (Yamaha) se contente de la seconde place, handicapé par une crevaison en début de course. Jérémy Forestier (Yamaha) complète le podium. Le Picard peut encore rêver au titre de Champion de
France : il ne compte que 12 points de retard sur Jérémie Warnia avant la dernière manche de la saison. Tout se jouera au Touquet.

Communiqué de presse FFM.


4 Commentaires



  1. DRYAN

    Salut la rédac. Juste une petite question: c’est le même TOM PAGES qui fait des pirouettes? Si oui, je suis scotché par la perf, 14ème, car, pour avoir quelques fois figuré dans le top 15 de ce type de course dans les nineties, j’ai une idée du niveau que ça réclame! Comment fait-il pour avoir un tel niveau en FMX tout en n’étant pas manchot en MX? Est-il un ancien bon crosseux genre Junior puis élite? Je ne connais rien de lui avant le FMX!
    En tout cas je tenais à saluer sa performance, c’est bien car ça prouve qu’il prend aussi du plaisir à rouler… comment dirais-je, euh… « normalement »!

    Répondre
    • cassou40

      il a deja une bonne expérience dans le sable, il a deja fait un top 5 a la ronde des sables de hossegor en 2011 ou 2012 je sais plus exactement. il s’entrainait 3 fois par semaine donc la vitesse est la c’est sur aprés pour le physique il a en a un gros car en FMX il en faut aussi!!

  2. Jean-François Bouron

    Oui, Tom Pages à fait du cross avant de se lancer au feestyle. Et il roulait fort!!! Il débranchait!!! Tout comme son frère Charles.

    Répondre
    • DRYAN

      Merci JF!