Bud Racing sur le GP de Chine

Publié par Justine Geisler le vendredi 20 septembre 2019 à 17:59


Mitchell Harrison a encore une fois amené sa Bud Racing Kawasaki dans le top 10 de la finale des championnats du Monde, disputée sur un nouveau circuit construit dans la banlieue de la Shanghai à l’occasion de ce premier MXGP jamais organisé en Chine.

Bien que mal placé sur la grille après avoir été contraint d’abandonner lors de la course qualificative, Mitchell Harrison a terminé sa première saison en championnat du Monde avec une dixième place au GP de Chine. Parti à la faute en début de seconde manche et relégué derrière les habituels participants au Mondial il fera une superbe remontée en onzième position, place qu’il obtiendra encore en seconde manche. En ayant marqué des points dans 24 des 30 manches dont il a pris le départ après avoir débuté sa campagne seulement en Avril lors du quatrième GP, Mitchell se classe quinzième du Mondial poutr sa première participation et découverte des circuits Européens.

Chutes pour Moreau
Auteur d’une excellente qualification qu’il terminait en sixième position après être parti en dehors du top dix, Brian Moreau ne connaitra pas la même réussite dimanche, comme ce fut souvent le cas cette saison. Pointé quinzième en début de première manche il franchira le drapeau à damiers en neuvième position ; auteur d’un excellent départ en seconde manche ou il occupa brièvement la sixième place, Brian était neuvième avant de partir à la faute, puis d’abandonner un peu plus tard après une nouvelle chute.

Mitchell Harrison : « C’était un weekend sympa, j’ai vraiment aimé le tracé de la piste et la texture du sol qui avec l’humidité me rappelait la Floride. J’ai vraiment bien roulé en début de première manche jusqu’à cette chute ; je suis bien revenu jusqu’à la onzième place. La seconde manche n’a pas été aussi bonne, j’ai tout donné pour finir encore onzième et prendre la dixième place du GP. Maintenant je vais repartir aux Etats Unis jusqu’en Novembre ou je serai de retour en France pour le SX de Paris et les tests avec le Team puis je vais descendre en Floride rouler dans le sable. Je sais ce que j’ai à faire pour l’année prochaine ; le physique est là, je dois travailler des petits détails qui devraient me permettre d’être chaque weekend dans le top cinq l’an prochain. »

Brian Moreau : « Ce fut une longue saison, et elle m’a semblé d’autant plus longue que je n’ai pas obtenu les résultats espérés. Ce weekend fut à la fois bon avec un bon résultat le samedi mais aussi en première manche et mauvais avec un abandon dans la seconde. J’ai été surpris de trouver une telle piste en Chine ; en seconde manche j’étais bien parti et j’ai roulé avec les meilleurs pendant quelques tours mais je n’ai pas pu les suivre, je ne suis pas habitué à leur rythme. J’ai essayé de les suivre mais ce ne fut pas possible et cela s’est terminé par une chute. J’ai beaucoup appris de mes erreurs cette année, et je vais essayer de m’en souvenir pour l’avenir. »

(Communiqué de presse Bud Racing).


Soyez le premier à réagir