#TaVuKoiLeBig #55 – Ironman

Publié par Stéphan Legrand le mardi 29 août 2017 à 10:10

Stéph’ LeBig vous a fait faux bond après Budds Creek. Il devait se rattraper pour la dernière épreuve outdoor à Ironman. Ca tombe bien, il a vu et entendu des choses qu’il n’aurait pas du.

J’ai vu vu la banalité des coupes d’Ironman. Je me suis dit qu’ils auraient quand même pu faire un effort pour la dernière.

J’ai vu Stéphane Roncada croire qu’il avait encore le niveau pour rouler en outdoor. Un pneu arrière crevé plus loin il s’est rendu compte que non (photo : Vital MX).

J’ai vu Nathan Pierson filer un coup de main au pilote Justin Cooper pendant que Dylan Ferrandis soigne son scaphoïde cassé. Ravi d’avoir fait le déplacement dans l’Indiana, le mécanicien belge avait le sourire toute la journée.

J’ai vu Eli Tomac emmener sa copine Jessica faire un tour de la piste vendredi soir sur sa mini-moto Kawasaki. A la cool. Sans pression.

J’ai vu un 3ème bras sur l’épaule droite du mécanicien japonais du pilote Tomita. Je ne sais pas d’où il vient. Je cherche toujours.

J’ai entendu dire qu’il y allait avoir une discussion animée dans le semi-remorque KTM après la victoire de Jeffrey Herlings en 1ère manche.

J’ai vu l’organisateur installer des stations Kärcher à un endroit bien précis. C’était professionnel et bien pensé. Les mécaniciens ProCircuit ont préféré laver les moto derrière leur semi-remorque pour éviter de faire 50 mètres. Pfff.

J’ai vu qu’il faisait presque froid la nuit dans le van LeBigUSA. C’est la 1ère fois que ça arrive depuis le début de l’outdoor. Comme quoi rien n’est jamais acquis.

J’ai entendu l’attaché de presse Alpinestars m’annoncer que Dominic Cimino, test rider LeBigUSA.com, était embauché par la marque italienne. Il quitte Las Vegas et déménage en Californie pour travailler à Torrance. J’ai les boules mais je suis content pour lui.

J’ai vu Marvin passablement énervé après l’arrivée de la 2ème manche. Il avait de quoi s’en vouloir. La victoire finale était à lui quoi qu’on pense de la performance de Jeffrey Herlings.

J’ai vu la fille de Zach Osborne habillée d’une robe confectionnée avec un des maillots de course de son papa champion. J’ai trouvé ça un peu « too much ».

J’ai vu un petit lit de rivière bien joli à côté du circuit. Celles et ceux qui ont l’oeil ont surtout vu que je prenais en photo un pilote tout au fond au milieu des arbres.

J’ai vu que Jeffrey Herlings avait bien mis son bracelet pour accéder dans les pits. Attention t’es pas tout seul Jeff (spéciale dédicace à mon papa en espérant qu’il comprenne l’allusion).

J’ai vu que l’organisateur avait installé un écran (pas géant en plus) derrière la ligne de départ à 100 mètres environ des spectateurs. Je n’ai pas compris.

J’ai entendu le public applaudir Jeffrey Herlings devant le podium comme s’il était un pilote local. Sa popularité dépasse les frontières. Merci les réseaux sociaux.

J’ai vu Zach Osborne sauter au-dessus du toit de la maison du voisin. Il est gonflé.

J’ai vu Eli Tomac, Marvin Musquin et Zach Osborne signer le casque 6D destiné à Radjo gagnant des pronostics de l’outdoor US. Félicitations ! Ca paie d’être abonné.

J’ai vu que le ventilo personnel de Jeffrey Herlings faisait des miracles sur la grille de départ. Ce n’est pas beau de se moquer mais quelle rigolade.

J’ai entendu cette question toute la journée : « Tu regardes où le match Mayweather contre McGregor ce soir ? »

J’ai vu que Kathy, la maman d’Eli Tomac était un poil nerveuse. Aussi bien dans la 1ère que la 2ème manche d’ailleurs.

J’ai vu que le boss de RacerX aimait bien rouler en Audi aussi.

J’ai vu que l’outdoor US touchait à sa fin. Le temps a passé trop vite. L’info du cross mondial ne s’arrête pas pour autant sur le site. Rendez-vous samedi au GP de Jacksonville pour prolonger le road-trip encore un peu…

J’ai vu le bonheur sur le visage de Colt Nichols. Son langage corporel en dit long par rapport à celui d’Adam ou de Zach. Cache ta joie surtout.

J’ai entendu Jeff Herlings dire : « une interview avec LeBigUSA ? C’est la classe. » Je ne savais plus où me mettre…

J’ai vu un sourire sincère d’Eli Tomac. Ca fait du bien. Ce n’est pas non plus la grosse poilade mais il y a du progrès. Son interview vidéo est en ligne jeudi. Ainsi se termine la saison outdoor US 2017. A bientôt.

Stéphan Legrand

Voir plus
USA

13 Commentaires

 

Articles

Mode sombre