Marvin Musquin : c’était si bien parti…

Publié par Stéphan Legrand le dimanche 14 janvier 2018 à 08:50

Victime d’une chute dans les whoops du SX de Houston, Marvin Musquin se démet l’épaule gauche. Il préfère alors en rester là afin de se donner une chance pour la suite de la saison.

Le public de Houston retient son souffle. Marvin Musquin vient de chuter dans les whoops. Les images passent au ralenti sur les écrans géants du stade : le français saute une 1ère fois puis une seconde avant de taper la roue avant et de partir à la faute. L’atterrissage ne pardonne pas. Marvin se relève en faisant la grimace. Son épaule gauche est déboitée. Il erre un moment au milieu de la piste sans trop savoir quoi faire. Un médecin de la clinique mobile Alpinestars se rapproche et lui remet l’épaule en place. Marvin remonte alors sur sa moto et repart au ralenti. Pendant ce temps, Jason Anderson passe la ligne d’arrivée et gagne la manche. La KTM n°25 quitte le stade vers les paddocks. Arrivé au camion KTM, Frankie commence déjà à remettre la moto en état. La manche de la dernière chance n’attend pas. Il y a un championnat SX à gagner. Dr G ne perd pas de temps et installe un strap sur l’épaule meurtrie. Tout reste encore à faire. Marvin serre les dents.

Arrêt au ralenti
Si les planètes sont alignées pour cette saison 2018, encore faut-il ne pas rater le coche. Il y a tellement d’années que le motocross hexagonal attend un tel exploit. Après quelques aller-retours sur le parking accroché à son guidon, il doit se rendre à l’évidence même si c’est trop difficile à croire. Il grimace. La douleur est trop forte. Il ne peut pas se battre en LCQ et encore moins en finale sans prendre le risque d’aggraver l’état de son épaule. Les fans de Houston ne le savent pas encore mais ils ne reverront plus Marvin Musquin sur la piste du stade NRG. Dans le camp du français, la déception est réelle mais l’espoir n’est pas perdue. La luxation de l’épaule s’est faite par l’arrière. Ce n’est pas aussi grave que si c’était par l’avant. Les spécialistes comprendront ainsi que ceux qui sont passés par là. Dans sa chambre d’hôtel, Marvin revoit la scène. Les whoops, la chute, son épaule, le retour au camion. C’était pourtant si bien parti.

Par Stéphan Legrand

Voir plus
USA

90 Commentaires

Articles

Mode sombre