Ligament déchiré pour James Stewart

Publié par La rédaction le vendredi 18 janvier 2013 à 00:24


Touché à Anaheim 1, Stewart sort enfin de son silence et nous dévoile sa blessure. De quoi voir plus clair sur ses résultats actuels et la suite à donner.

stewart

Touché au genou lors de sa dernière séance chronométrée à Anaheim 1, James Stewart est depuis très loin d’évoluer à son meilleur niveau. Capable d’aller très vite sur un seul tour et de gagner en « heat », le pilote Suzuki souffre davantage lorsqu’il s’agit de boucler les 20 tours d’une finale. 8ème à Anaheim et 7ème à Phoenix, James est incapable d’accrocher les hommes de tête comme on aurait pu l’imaginer. Mystérieux sur sa blessure au genou à Phoenix, James est sorti de son silence en se dévoilant à la presse lors de la conférence d’Anaheim 2.

Plus de mystère
« J’ai passé une IRM en début de semaine, dit-il. Je me suis déchiré le ligament croisé antérieur du genou. » Malgré ce constat sans appel, JS7 ne s’avoue pas vaincu et poursuivra son effort jusqu’à la fin du championnat de SX US : « Sans savoir ce que j’avais, j’ai préféré rouler avec prudence lors des deux premières épreuves, explique le pilote Suzuki. Maintenant, je vais davantage être agressif. » Une bonne nouvelle pour tous mais peut-on douter de la sincérité des propos du pilote Suzuki avec une telle blessure ?

Un handicap à ne pas négliger
Contrairement à ce qu’il se passait il y a une quinzaines d’années, il n’y a plus urgence à opérer un ligament croisé antérieur abîmé. James Stewart pourra donc toujours s’aligner derrière les grilles de l’AMA si son traitement fonctionnel (rééducation) est de bonne qualité. Les risques ne sont cependant pas à minimiser. En plus d’une diminution de la stabilité de son genou, le pilote Suzuki risque des déboîtements à répétitions pouvant entraîner des lésions des cartilages et des ménisques. Va t-il réussir à tenir la distance sur un championnat aussi long et demandeur qu’est le championnat US ? Le doute est présent. James a choisi de poursuivre affaibli, la bataille pour le titre se jouera vraisemblablement sans lui.

Par Benjamin D’introne

James va devoir serrer les dents jusqu'à Las Vegas. © LBU

James va devoir serrer les dents jusqu’à Las Vegas. © LBU


29 Commentaires



  1. Nestor

    Eh les mecs, vous vous etes jamais dis que dès qu’il possera le pied par terre y’a le risque que son genou cède completement!

    Difficile à imaginer JS à 100% avec une telle blessure…

    Répondre