Husqvarna, les pionniers du cross…

Publié par La Rédaction le mardi 8 octobre 2013 à 07:54



5 Commentaires



  1. nicson

    Il faut reconnaitre qu’en à peine 6 mois, ils n’ont pas chaumé chez KTM… Une gamme complète y compris en after market, un discours marketing rodé se basant sur une légitimité historique, un site web et des videos nickels, le recrutement de nouveaux pilotes pour les mondiaux de MX et surement d’enduro, la disparition par engloutissement de Husaberg. Tout ça pour passer du orange au blanc/bleu/jaune ? Et où va-t-on voir et éventuellement acheter ces Husky ? Chez les concessionnaires KTM ? Il va falloir nous donner rapidement d’autres arguments, messieurs les autrichiens. Un nouveau moteur et le retour officiel au supermotard serait parait-il dans les tuyaux…

    Répondre
  2. Oliver10

    jamais content les frenchis xd , on a une marque européenne enfin capable de contrer l’armada japonaise depuis quelques années suite à un très gros travail .Aujourd’hui , il sauve une autre marque européenne avoué à disparaitre en lui apportant leur technique .Vous croyez quoi ? que Yamaha , Suzuki , Honda sont si différentes les unes des autres… elles ont certes leur personnalitée propres mais restent des japonaises …l’europe se plein de notre non compétitivité face à ces géants de l’industrie mais quand on a un produit qui leur tiens tète , on ne sait que le dénigrer…il est beau le patriotisme européen…

    Répondre
    • mx4ever4

      1000000 sans les machines européennes il y aurait 4 motos sur la ligne de départ 1 gp. le seule truque que je me demande ces si Ktm ne le fait pas exprès de racheter certaines marques pour les arrêter ensuite pour garder le monopole sur l’Europe

  3. PROLINK

    Simple retour de l’histoire,à la fin des années 60,des petits hommes jaunes arpentaient les parcs coureurs avec des appareils photos et mitrallaient dans tous les sens les Husqvarna,Maïco,CZ,Bultaco,Montesa, Greeves etc…….Ils ont copié et racheté les brevets de ces grandes marques européenes pour la plupart aujourd’hui disparues.Certes ils ont fait énormément progresser la technologie dans la moto off road mais ça fait plaisir de voir que l’industrie européenne peut de nouveau rivaliser avec eux.

    Répondre